Modèle biaf

Ces résultats offrent un soutien solide à notre BIAF. Sur 14 hypothèses, 12 ont été soutenues. Premièrement, la redéfinition de la chaleur et de la compétence comme intentions et aptitudes a été soutenue. Les scores de chaleur étaient directement liés à la manipulation des intentions. Et les scores de compétence étaient directement liés à la manipulation des capacités. Notre utilisation des intentions et de la capacité comme les deux dimensions au lieu de la chaleur et de la compétence donc non seulement un sens au niveau théorique, mais aussi s`adapte à nos données. En ce qui concerne les émotions suscitées, comme prévu, les intentions et la manipulation des capacités ont eu l`effet positif escompté sur susciter l`admiration et l`effet négatif sur le mépris suscité. L`envie et la pitié, cependant, chacun a montré seulement un effet principal de la manipulation de capacité. Les marques de haute capacité ont suscité plus d`envie et moins de pitié que les marques de faible capacité. Les effets attendus des intentions sur ces deux émotions n`ont pas été soutenus.

Les résultats sur les émotions induites confirment ainsi que le niveau émotionnel de notre BIAF est largement soutenu; Cependant, nous aurons à voir si le manque d`impact de la manipulation des intentions sur susciter l`envie et la pitié est confirmée dans l`étude 2 et de quelle manière ce manque d`effet peut être interprété. Enfin, en testant nos hypothèses sur les tendances comportementales, les résultats ont montré que, comme prévu, chaque dimension de la perception sociale avait un impact significatif, indépendant et prédictif sur l`intention d`achat et la fidélité à la marque. Ces effets de l`intention et la manipulation des capacités sur l`achat et la loyauté ont été tous deux médiatisés par l`admiration. Au total, nos résultats ont des implications significatives pour les marketeurs et les chercheurs de marque. Premièrement, nos conceptions d`essai et nos instruments d`évaluation des marques ont produit des résultats remarquablement semblables à ceux du modèle de contenu stéréotype, qui a été largement validé dans l`étude de la perception sociale humaine. Comme prévu, chaque groupe de marques a été perçu par les consommateurs comme ayant un profil d`intentions et de capacités distinct qui tendait à susciter des schémas d`émotions et de comportement prévisibles. Alors que les émotions des consommateurs de pitié et d`envie envers les marques se sont trouvées beaucoup moins prévisibles que prévu, l`équilibre de notre perception, émotion, et les hypothèses de comportement ont été soutenus par nos données. Cela est particulièrement significatif en ce sens qu`il suggère que les consommateurs perçoivent, ressentent et se comportent à l`égard des marques de manière à refléter de près ceux qui sont à l`égard des autres personnes et des groupes sociaux. En outre, il suggère que d`autres modèles de perception sociale humaine pourraient également s`avérer utiles pour comprendre et influencer le comportement des consommateurs.

D`autres recherches sur la perception sociale des marques peuvent aider à expliquer fréquemment la fidélité changeante entre les marques établies et l`adoption rapide de nouvelles. Répartition des groupes sociaux sur la dimension de compétence et de chaleur dans le modèle de contenu stéréotype (Cuddy et coll., 2007). Fournier (1998; 2009) a été le premier à proposer que les gens se rapportent à des marques dans leur vie tout à fait semblable à la façon dont ils se rapportent aux gens autour d`eux. Fournier a développé cette perspicacité à partir d`une série d`interviews approfondies de consommateurs. Un exemple pertinent qui sort de ces entrevues concerne Karen, une mère de travail divorcée qui a rapporté des effets négatifs envers un certain nombre de marques qui lui ont rappelé son ex-mari. Karen a évité activement ces marques. Fournier (1998) appelle cela un type de relation de marque «enmity». Un autre exemple concerne Vicky, un étudiant d`université qui a utilisé un certain nombre de marques parce que sa mère les utilisait avant elle. Fournier (1998) a nommé ce genre de relations de marque non-volontaire et héritée «parenté». Cette idée que les gens se rapportent aux marques d`une manière sociale nous a conduit à l`hypothèse qu`un modèle de perception sociale tel que le modèle de contenu stéréotype pourrait également s`appliquer à la perception de la marque. Mais le travail génératif de Fournier n`est pas la seule recherche de perception de marque qui mène à cette hypothèse.

Yoruma kapalı.